Le lapin magique

El Conejo

  • El Conejo - Colin Roinsard - Lucie Bores - Héléna Nondier - Tom Coral
    Cet ancien pressoir a été l'affiche du Lapin Magique

**

D I S T R I B U T I O N

La Vieille : Lucie Bores

La jeune : Héléna Nondier

Le serveur (piano et composition) : Tom Coral

Lumière : Florent Willmann

*

R É S U M É 

Deux femmes dans un bar. Scène banale de deux vies banales. Elles attendent. Elles l’attendent lui, l’homme « tout le monde », brun aux yeux marrons avec « une sorte d’air de timidité prétentieuse ». Mais bien vite arrive le lapin, le lapin posé là, à leur table près du comptoir, par cet autre qui ne vient jamais. Les deux femmes essaient de se convaincre, puis abandonnent, s’engueulent puis se soutiennent, pleurent avant d’éclater de rire. Et c’est finalement là que la scène cesse d’être banale. Grâce au lapin, ce petit lapin magique posé sur le comptoir…

 

E X T R A I T

LA VIEILLE : J’ai dit lapin, parce que c’est bien un lapin qu’ils nous ont posé. Pas un mammouth. Le mammouth c’est un gros truc très impressionnant et très rare, puisqu’en fait c’est même complètement disparu. On dit « mammouth ! » quand on veut faire croire que c’est important, incroyable, exceptionnel. Je sais pas moi, on peut dire « Mammouth ! » quand on croise la cathédrale (elle m’a toujours fait cet effet-là, la cathédrale, l’effet mammouth, encore aujourd’hui). On peut s’exclamer « Mammouth ! » quand on voit François Hollande. Le gentil joueur de foot qui joue en défense, il se dit « Mammouth ! » quand il voit Ibrahimovich foncer sur lui pour le zlataner. La véritable réponse de Cambronne à Colville, à la bataille de Waterloo, c’était « Mammouth ! » (mais quand Hugo a écrit Les Misérables il l’a remplacé par « Merde » parce qu’il avait peur d’être censuré cette ptite fiotte). Tu vois, le mammouth, c’est quelque chose de très gros et très rare qui t’écrase quand il te passe dessus !

Partager :